fred bassiste

Je suis bassiste

Je sais qu’il est important à Bordeaux d’avoir une culture rock, au sens large du terme, surtout lorsqu’on aspire à sillonner la scène bordelaise, et je ne dénote pas : j’aime le rock et plus particulièrement la basse ! Probablement parce que j’ai grandi dans cette région et que j’ai découvert la musique au moment où le groupe iconique bordelais Noir Désir atteignait l’apogée de sa notoriété. Outre-Manche, des groupes tels The Cure ou Iron Maiden sévissaient déjà depuis plusieurs années sur la scène internationale avec des identités remarquables, des signatures rythmiques qui permettaient de les identifier sans équivoques. Comment ? Par les spécificités de leurs lignes de basses.

L’Amour du rock et de la guitare basse

Aujourd’hui, je suis bassiste. Bassiste autodidacte et amoureux. Du rock, encore, mais surtout de la musique. Je suis un homme, amoureux de la basse comme l’on peut l’être de la gent féminine. Je la serre contre moi, ressens chacune de ses vibrations, je fais corps avec la mienne. S’il est vrai que j’ai pris et prends encore aujourd’hui beaucoup de plaisir à jouer sur mon Ibanez SR700, première basse digne de ce nom qu’il m’a été possible de m’offrir, j’ai par la suite eu envie (pour ne pas parler de besoin) de découvrir un autre univers.

Choisir sa guitare

Difficile de choisir lorsqu’on n’a pas d’idée précise de ce que l’on cherche. On parcourt les forums d’internet, se renseigne auprès des bassistes de son entourage et fait des essais en magasins. Car il faut bien l’avouer, rien ne remplacera le contact avec l’instrument. Et c’est d’ailleurs ainsi que j’ai arrêté mon choix sur une Corvette Bubinga quatre cordes. J’ai mis longtemps à me décider, mais cela en valait la peine. Elle m’a séduit par ses courbes élégantes et raffinées et sa touche tout aussi agréable (bien que différente) que celle de mon Ibanez. Elle m’a séduit par le rendu de ses micros jazz simple bobinage avec lesquels j’ai grand plaisir à chercher de lignes tantôt latines, tantôt reggae.

Et pour l’ampli !

Question ampli, je suis toujours très satisfait de mon Fender Rumble 500 qui est somme toute d’un très bon rapport qualité prix. Néanmoins, force est d’avouer que je suis de plus en plus tenté de revenir vers mes premiers amours, à savoir un bon petit Markbass.

Je suis bassiste, amoureux et curieux. Curieux de franchir le pas un jour, celui de la fretless et pourquoi pas, celui de la cinq cordes.

  • Fred

Coordonnées

Stages & Cours de Musique
Email: contact@stagesetcoursdemusique.com
Site web: Stages&CoursdeMusique.com

Sur les réseaux

Nous soutenir

Selon votre activité étudions ensemble un partenariat Stages & Cours de Musique